Rechercher
  • Scarlet

Enchères anglaises ou hollandaises : que choisir pour la vente de votre bien immobilier ?

Qu’est-ce qu’une enchère ?


Par définition, une vente aux enchères n’est ni plus ni moins qu’un mécanisme structuré de négociation par lequel plusieurs acheteurs sont mis en concurrence, durant un laps de temps limité, en vue d’acquérir un bien aux meilleures conditions. La finalité d’une vente aux enchères consiste donc à déterminer de manière objective le prix d’une transaction commerciale.



Quels types d’enchères existent-ils ?


Les enchères anglaises


En effet, les enchères les plus connues, populaires sont les enchères anglaises : les enchères ascendantes. Le principe est très simple : un prix de départ est défini. Dès le début des enchères, les acquéreurs intéressés font des offres successives en respectant un palier minimum. La vente se poursuit tant que des offres sont faites et prend fin dès lorsqu'il n’y a plus qu’un acheteur en course.


Appliqué à l’immobilier, cette méthode prend tout son sens pour des biens « recherchés », dans des quartiers, dans des villes où la demande est supérieure à l’offre. L’énorme force du système est de générer une visibilité maximale. En définissant un prix de départ plus bas que le prix de marché, le vendeur s’offre la possibilité de trouver un grand nombre d’acquéreurs pour son bien. Et plus il y a d’acquéreurs intéressés, plus fortes sont les chances de voir décoller le prix ! Par ce type de mécanisme, certains biens se vendent à 20 voire 25% au-dessus de leur valeur estimative.


À Stockholm, certains appartements ont été cédés à 50% au-dessus du prix de départ.


Lorsque l’on parle d’enchères, la majorité des gens se focalisent sur les enchères anglaises, c’est-à-dire les enchères ascendantes. Ce sont les enchères traditionnelles dans l’esprit de nombre d’entre nous. Mais savez-vous qu’il existe de très nombreux mécanismes d’enchères ? Wikipédia en recense plus de 30. Par exemple, l’une des structures d’enchères qui commencent à prendre de plus en plus de part de marché en immobilier est l’enchère hollandaise.


Les enchères hollandaises


Ce deuxième type d’enchère, complètement différent mais tout aussi efficace que le modèle anglais, est utilisé depuis la nuit des temps. Il s’agit d’enchères descendantes, également appelées enchères hollandaises. Le principe prévoit un prix de départ volontairement élevé, qui s’abaisse par paliers successifs jusqu’à ce qu’un acquéreur se déclare preneur.


En immobilier, cette technique commence à séduire de nombreux cœurs parmi des propriétaires vendeurs.


À la différence des enchères ascendantes, ce système prévoit un prix de départ volontairement haut afin de miser sur une offre haute rapidement. À première vue, on se demande quel est l’intérêt d’un tel mécanisme. En effet, en proposant un prix haut dès le départ – ce qui représente un frein à la visibilité, le vendeur « se prive » d’acquéreurs potentiellement intéressés. Pourtant, cette structure parvient à tirer son épingle du jeu.


La grande force de ce système repose sur la part d’inconnu qui entoure les candidats acquéreurs.


Dans une enchère ascendante, finalement, les acquéreurs connaissent le nombre de « concurrents » puisque les offres faites successivement sont communiquées à tous. En complément, l’acheteur voit progressivement grimper les prix. Il peut donc se fixer une limite et s’arrêter quand bon lui semble. C’est ce qui se passe systématiquement lorsqu’un acquéreur lâche prise.


Mais dans une enchère descendante, les acheteurs ne connaissent pas les autres acheteurs et n’ont aucune idée de la « force de frappe » de leurs adversaires. Ainsi afin que le bien convoité ne leur échappe pas, ils sont souvent amenés à proposer des prix bien plus élevés que le prix de marché ! Ce type d’enchères est une réussite pour des biens d’exception ou difficilement estimables.


Vous pouvez également consulter les articles suivants :

Vente immobilière - Faites des travaux pour vendre cher !

Les enchères immobilières : cette technique de vente tout droit venue du Nord


Ne vendez pas au premier venu, vendez au plus offrant !

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône