Rechercher
  • Scarlet

Premier achat immobilier ? Voici 5 choses à savoir pour ne pas vous tromper

L’achat d’un bien immobilier n’est pas aisé, surtout lorsqu’il s’agit d’une première acquisition. Obtenir un prêt, faire les bons choix, ne pas se tromper, s’assurer des qualités intrinsèques du bien visité, ne pas surpayer ce bien... Les conditions à réunir pour réussir son premier achat immobilier (et les achats suivants aussi d’ailleurs) sont nombreuses.

Dans cet article, nous vous offrons cinq astuces qui vous aideront à réaliser un achat sans mauvaise surprise.


1 - Maîtriser son pouvoir d’achat


A moins de disposer de liquidités, vous aurez certainement besoin d’obtenir un prêt pour réaliser l’achat de vos rêves. C’est donc le tout premier levier à actionner avant même de commencer vos recherches. Vous devez connaître votre capacité d’emprunt. Pour cela, rien de plus simple : prenez un rendez-vous avec votre banquier. Exposez-lui votre projet et demandez-lui clairement de vous faire une simulation de crédit en fonction de votre apport personnel et de vos revenus.


Une fois ce chiffre connu, vous serez apte à vous lancer à corps perdu dans vos recherches.


Gardez à l’esprit que l’enveloppe allouée par la banque doit intégrer le montant de la transaction, les émoluments du notaire, les frais d’agence ainsi que les travaux potentiels à entreprendre. Veillez donc à ne pas tout dépenser pour le bien seul.


2 - Le bien immobilier parfait n’existe pas


Le premier achat est toujours le plus compliqué. La plupart des gens prennent leur temps (et ils ont raison) avant de faire une offre. Il arrive également que certains fassent une offre avant de se rétracter... par peur de faire le mauvais choix.


Lorsque vous êtes en recherche d’un bien immobilier, vous devez faire une liste de toutes vos exigences : superficie minimale, prix maximal, quartier, nombre de pièces, nombre de chambres, étage, luminosité, calme, état général, hauteur sous plafond... Soyez le plus exhaustif possible. Une fois votre liste en poche, commencez vos recherches et effectuez les premières visites.


Très rapidement, vous allez vous apercevoir que vous ne trouvez aucun appartement ni aucune maison qui réunit l’intégralité de vos critères. Pourquoi ?


Parce que le bien immobilier parfait n’existe pas. Tout est question de compromis. Si la surface, le quartier, le nombre de pièces, l’état général vous conviennent, le prix devrait poser problème.


Vous allez donc classer vos critères en appliquant à chacun un ordre de priorité. Vous devez appliquer une hiérarchie à ces conditions et veiller à réunir un maximum d’entre elles (dont les trois premières au moins).


Sans cet exercice, vous ne trouverez jamais le sésame tant recherché. L’idée n’est pas de vous décourager mais de vous faire comprendre qu’il vous sera difficile (voire impossible) de réunir l’intégralité de vos exigences. Veillez donc à réunir les critères qui vous sont fondamentaux !


3 - Réaliser une enquête de voisinage


Avant de faire une offre, pensez à réaliser une enquête de voisinage afin de vous assurer que vous n’emménagerez pas au-dessus d’une discothèque ou à proximité d’une station d’épuration. De nombreux aspects sont à vérifier en ce sens. Vous pouvez consulter à cet égard notre article : 4 Conseils pour une offre d'achat immobilier réussie.


L’enquête de voisinage est fondamentale. Ne la négligez pas.


4 - Privilégiez un bien vendu par une agence immobilière


Il s’agit de votre premier achat. Il est fondamental de ne pas vous tromper... mais aussi de ne pas vous faire avoir. Une agence immobilière a un devoir de conseil à l’égard du vendeur mais également de l’acquéreur. Acheter via une agence constitue donc une sécurité lorsque l’on n’est pas un maître absolu dans l’art de l’acquisition immobilière.


Ainsi, pour ce premier achat, privilégiez une transaction via une agence. Cela vous rassurera et vous évitera la confrontation avec des vendeurs « malhonnêtes ». Et il en existe !


En complément, un agent immobilier connaît les prix du marché et aura toujours tendance à raisonner un vendeur qui réclamerait des fortunes. En passant par une agence, vous vous assurez aussi de ne pas « surpayer » un bien.


5 - Point fiscal


Enfin, avant de passer à l’acte chez le notaire, pensez à vous renseigner sur les nombreux dispositifs qui s’offrent à vous, comme le prêt à taux zéro, le prêt d’accession sociale, le plan épargne logement ainsi que les prêts complémentaires.


De plus, certains travaux sont déductibles de vos impôts. Si vous hésitiez à acheter un bien qui nécessite quelques réfections, cela pourrait vous aider à franchir le pas.


Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est qu’il vous faut être informé avant d’acheter. Mettez tous les atouts de votre côté afin de réussir votre premier achat.


Sans attendre, vous pouvez jeter un oeil à nos articles précédents :

Ventes immobilières au plus offrant, voici les enchères 2.0

4 Conseils pour une offre d'achat immobilier réussie


Ne vendez pas au premier venu, vendez au plus offrant !

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône