Rechercher
  • Scarlet

Challenges - La vente au plus offrant

Olivier Blaise, entrepreneur averti, vient de lancer Scarlet Immobilier. Cette jeune agence digitale innove en rendant possible la vente immobilière au plus off rant. Cette riche idée est développée à Paris et en petite couronne par un ingénieux système de ventes aux enchères. Eclairage avec Olivier Blaise.


Pourquoi avoir créé Scarlet Immobilier ?


challenges spécial immobilier

Paris est la ville la plus convoitée par les très riches acquéreurs (Capital 23 janvier). La demande y est infiniment supérieure à l’offre et les biens proposés se vendent parfois au prix en quelques secondes, lors de la première visite. Cette disproportion est frappante et donne lieu à des inepties. D’autres acheteurs auraient souvent voulu proposer mieux que le prix de vente, sans en avoir le temps ni la possibilité. Il y a si peu de biens proposés que certains seraient prêts à faire des folies pour un appartement rare, objet de leur convoitise. Un bien est exposé lors d’un court laps de temps, ce qui ne lui offre aucune visibilité sur ce marché si tendu. La confrontation entre les acheteurs ne peut avoir lieu. Pourquoi ne pas vendre au plus offrant ? Je suis convaincu que devant cette demande croissante, certains biens pourraient se vendre plus cher. Le système des enchères a toujours été dans un coin de ma tête...


Vous souhaitiez lancer des ventes aux enchères immobilières ?


Ce principe est courant dans certains pays. En Suède, et notamment à Stockholm, un système similaire existe et est utilisé dans près de 90% des ventes dans l’ancien. Certains biens ont même été vendus 45% plus cher que leur valeur. J’ai la ferme conviction que dans une ville comme Paris, les enchères immobilières ont une carte à jouer. Je me suis tourné vers des avocats pour cadrer ce projet. La législation nous le permettait. J’ai alors monté une plateforme digitale de vente immobilière au plus offrant.


Ce système de vente aux enchères est-il réservé à certains cas ?


Non, chaque vendeur peut choisir cette option. Dans la pensée collective, les lots mis aux enchères résultent d’une saisie ou d’une autre situation délicate. Il n’en est rien chez Scarlet Immobilier. Les enchères ne se font pas au tribunal ou via un commissaire-priseur. C’est simplement une vente à durée limitée et participative qui s’apparente à une enchère, et au cours de laquelle chaque acheteur peut faire plusieurs offres jusqu’à une limite qu’il s’est fixée. À la différence des enchères classiques, le vendeur dispose d’une liberté absolue dans le choix des offres qui lui sont proposées à l’issue de la vente en ligne.


Comment se déroule votre prise en charge ?


Lors d’un premier rendez-vous avec le vendeur, nous estimons le bien et définissons ensemble un niveau de commercialisation, avec un prix légèrement décoté. L’objectif est d’attirer un maximum d’acheteurs potentiels. Nous diffusons l’annonce à grande échelle, sur toutes les plateformes à notre disposition. Durant 4 à 6 semaines, nous assurons de très nombreuses visites. La visite est d’ailleurs un prérequis pour accéder à la vente.


Comment se passe la vente ?


C’est une enchère digitalisée qui débute avec un prix d’amorce, elle dure 24h. Nous proposons trois types d’enchères : l’enchère classique ascendante de type anglaise, l’enchère descendante dite hollandaise ou l’enchère à l’aveugle. Nous avons également mis en place un moteur d’enchères automatiques. Nous collectons toutes les offres et établissons une hiérarchie que nous présentons au propriétaire à l’issue de la vente. Celui-ci n’a plus qu’à choisir en fonction du prix, des caractéristiques de l’offre, des clauses suspensives... La décision finale lui revient, il peut accepter une offre, refuser, ou même renégocier une offre si son objectif de vente n’est pas atteint.


Quelles sont vos garanties ?


Certains vendeurs redoutent que leur bien ne parte en dessous du prix souhaité. Ce n’est pas encore arrivé. Notre méthode garantit au vendeur d’obtenir la meilleure offre possible pour son bien dans un délai fixé, allant généralement de quatre à six semaines. Si aucune offre ne lui convient, il ne nous doit rien. Les perspectives sont nombreuses dans cette innovation et nous avons la voie libre à de nombreux projets. Notre objectif sur 2020 est de proposer cette plateforme à d’autres agences partenaires, aux indépendants et bien sûr à tous les particuliers. Nous développons également un nouveau produit en interne qui devrait voir le jour dans l’année.


Challenges spécial immobilier

Source : Challenges - Spécial Immobilier - 12 mars 2020

Ne vendez pas au premier venu, vendez au plus offrant !

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône